Une participation remarquée à Lescar

Bonne humeur et décontraction au rendez vous

Participation massive du Pau Vélo 64 au cyclocross de Lescar

Après l’organisation du cyclocross palois et sa participation massive, l’engouement du Pau Vélo 64 ne faiblit pas. Ce dimanche 25 novembre à Lescar les couleurs paloises sont remarquées par le nombre, l’entrain et la qualité de ses compétiteurs.

Les jeunes de son centre de formation vélo représentent la moitié des effectifs engagés. Les résultats, à l’image de leur bonne humeur, sont aussi impressionnants.

Kylyan en action
Les pupilles au départ

Kylyan Joseph 7 ans prend le meilleur départ des poussins et gagne haut la main, En pupille Pablo Pucheu fait un départ tonitruant mais victime d’un incident mécanique, qu’il règle seul, cède 3 places et fait 4ème. Heureusement Sébastien Pagot montre les couleurs du club sur la 3ème marche du podium. Camille Laborde est 1ère féminine. Sacha Picabéa, Milan Bontems les suivent de près.

DE G à D: Milan, Camille, Pablo
Les benjamins au départ

Chez les benjamins la course est aussi rude Alex Riverie est 4ème mais Lola Loustalot est 1ère féminine. Tom Loustalot, Baptiste Bascou et Vincent Péré passent la ligne un peu plus loin.

Chez les minimes Dario Giuliano monte sur la 3ème marche du podium, Sébastien Guilhembet fait 4 suivi de Baptiste Laborde et Manon sa sœur qui arrête victime d’une chute spectaculaire.

Dario à la bagarre
Sébastien juste derrière Dario
Manon derrière son frère Baptiste
Baptiste en 3ème position

 

 

 

 

 

 

 

Les cadets nous gratifient d’une belle course. Ronan Augé se bagarre pour la gagne mais cède devant plus fort que lui. Il est 2ème sur le podium. Dorian Lagrave remonte à la 6ème place. Théo Haïssaguerre le suit  ainsi que Romain Richlinski.

Adrien à l’œuvre
Romain très très chaud sous le casque
Théo le nez dans le guidon
Dorian gère dans la pente
Ronan à fond dans le virage

 

En séniors, Benoît Ladeiro et Mathieu Pédemarie font rêver nos jeunes. Benoît part en tête. Rapidement rejoint par son camarade Mathieu. Tous les 2 caracolent devant leurs adversaires du jour. Chacun admire la facilité avec laquelle ils roulent. La seule question est de savoir qui des deux sera le plus fort. Ce suspens prend fin 2 tours avant l’arrivée. La roue avant de Mathieu crève et le contraint à l’abandon. La question reste en suspens.

Réponse peut-être à la prochaine rencontre. Les paris sont ouverts.

Mathieu à l’aise mais malchanceux
Benoît à l’aise et victorieux
Benoît et Mathieu nous font rêver

La suite au prochain weekend