Doublé à Beaumarchés !

Beaumarchés-Podium

Une avant-première réussie

Beaumarchés marque généralement la reprise pour les coursiers du Sud-Ouest. Certains viennent même de loin pour se tester à la sortie de l’hiver. Un jeune prometteur -sur le petit circuit- est  même venu de Montluçon pour cette course ! Aussi, après un hiver chaud et clément, les jambes étaient affutées. Les vélo propres – presque tous 😉 – et bien huilés, près pour lancer la saison 2016. Top départ, PAN ! Un boyau éclate, les premiers coups de freins, les première relances, c’est reparti ! Le peloton est nerveux et ça flingue un peu comme à la foire pendant les 20 premiers kilomètres. A ce jeux Jérôme Pessin fait sensation en “prenant la température“. Chaude. Comme le temps en ce début de course. N’importe quel cycliste serait retourné à ses études après un tel numéro à l’avant mais il trouve encore une chevrotine et cette fois c’est la bonne avec 4 coureurs. Pierre Carlet sort de sa léthargie et le rejoint quelques kilomètres plus loin. Il s’en ait fallu de peu pour qu’il se retrouve en chasse patates. Il mettra 25 km à s’en remettre.

Un temps de bourguignon

Les deux isards se retrouvent avec du beau monde à l’avant dont Romain Sdrigotti -vainqueur du Week-end Béarnais en 1ère catégorie notamment (!) – et l’entente est bonne. Mais un avis de  tempête est lancé. La grêle s’abat sur le peloton. Un vent est à écorner les taureaux. Les vélos sont à 45°. C’est le sauve qui peut général. L’échappée perd 2 éléments au fil de l’eau. 70 km d’échappé par 8°C ça usent. Plus que trois hommes en tête et il reste encore une quarantaine de kilomètre. David et Jérôme assurent la quasi totalité du job à l’avant. Sans une pâte de fruit providentielle de la part de Jérôme, Pierre -dans le dur- pouvait faire son signe de croix. Leçon de classe n°1. 1 min 40, la gagne est au bout. Alors qu’ils s’attendent à regarder partir logiquement Romain tant celui-ci est fort, nos deux isards se retrouvent finalement en tête dans le dernier petit radar. “Jérôme je crois qu’on fait le doublé”. Les deux hommes finissent main dans la main et Jérôme pousse légèrement Pierre pour qu’il passe en tête. Leçon de classe n°2.

Des isards courageux

Dans de telles conditions, tous les partants de la cyclo sont à féliciter. Le PRI était fièrement représenté aujourd’hui. Notamment avec Stéphane Claverie sur le parcours de 70km qu’il bouclera dans le deuxième groupe, aux alentours de la 20ème place. Les Abadie père et fils se chambrent mais répondent toujours présents. Raoul Noailly en séjour dans le Sud-Ouest était également venu s’affuter. Tous ont œuvré en fin limiers à l’avant du peloton pour casser le rythme et assuré le succès de l’échappée. Enfin, Vincent Vignau vient signer une belle victoire dans sa catégorie d’âge ! Après un bel hiver sa course faite d’intelligence et de maîtrise lui permet ainsi de ramener quelques fleurs à la maison pour la St Valentin.

Podium-Vincent

 

La saison est donc lancée de la plus belle des manières pour le PRI.
Une bonne mise en jambes et beaucoup de positif et pour les échéances à venir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*