2 palois au top 10 mondial 2018.

Henri Mével 3ème du championnat de France à Avessac(44)

UCI GranfondoWorld Championships  Varèse 2018 (Italie du Nord).

La course vue de l’intérieur par Henri Mével. (photos à venir)

Henri Mével 3ème du championnat de France 2018 à Avessac(44)

Du 29 août au 2 septembre, se déroulaient les GranfondoWorld Championships à Varèse dans le nord de l’Italie. Ces épreuves organisées par  l’UCI, sont le championnat du monde des cyclosportives. Il faut être licencié FFC, se qualifier dans sa tranche d’âge sur une cyclo qui est désignée au cours des mois précédents, et ce dans chaque pays adhérent à L’UCI. Seuls les cyclistes de haut niveau ayant marqué des points UCI ne peuvent y participer.

Trois miles participants venus du monde entier étaient présents à cette manifestation.

Deux cyclistes du Pau Vélo 64, ont fait le déplacement à Varèse.

Mathieu Dumont, sur le chrono individuel de 22 kms dans la catégorie 40-44 ans et Henri Mével dans la catégorie + 70 ans.

Notre champion de France visait bien-sûr une place sur le podium, voir le titre suprême.

Sa performance fût excellente. Mais personne ne se doutait que le niveau était aussi haut, et d’année en année semble t-il de plus en plus élevé.

Mathieu quelque peu surpris des performances réalisées par les meilleurs termine à une très belle 7ème place. Grand bravo à lui.

Henri s’aligne sur la course sur route de 103 kms avec dénivelé positif de1370 mètres.

Trois catégories (+60, 65 et 70) partent ensemble, plus de 300 coureurs.

Il est dommage que je me situe dans le dernier tiers au niveau du SAS. Il fallait arriver encore plus tôt pour bénéficier d’une place dans les premières lignes !

Au départ sur une douzaine de kms la route est large , un départ canon ,je peux lire sur mon compteur , 53 km/h .Très dur de revenir devant, tout le monde veut se placer  avant d’ attaquer le premier col. Quelques gamelles sont inévitables. Attention aussi au passage de deux tunnels avant ce col.

Sur  des routes sinueuses notamment  en descente, d’autres chutes se produisent.

Il faut rester vigilant. Pour ma part je roule avec un paquet ,15-20, où nous perdons quelques éléments dans les montées successives.

Varèse se présente bientôt pour finir encore par une bosse de 3,2 kms à 4-5% avant l’arrivée. Je me classe 8ème de ma catégorie et 5ème Français sur 54 coureurs +70 ans.

Je repars d’Italie en compagnie de  mon ami Émile Arbes avec un petit regret, ne pas m’être présenté dans les premières lignes au départ, mais heureux d’avoir participé à une telle manifestation internationale, ou plus de 40 pays étaient représentés.

C’était aussi la fête du vélo, très appréciée de tous.

A l’année prochaine pour la Pologne ?